Salon du Livrion – Concours de micro-fictions – Image-texte 1

Qu’est-ce que c’est que ce putain de truc !
Jamais vu un machin pareil… Ça te dit quelque chose toi ?
— Mnon… Où est-ce que t’as déniché ça ?
— P’t-être une holographie, mais qu’est-ce que ça représenterait ? Mhh… ou alors une clé ?
— Où est-ce que t’as déniché ça ?!
— C’est Toby qui m’a rapporté ça de sa promenade tout à l’heure… si c’était une clé y’aurait bien une référence inscrite quelque part, ou un indice, tu crois pas ?
— Woh, si ça se trouve c’est encore une de ces vieilleries humaines, mon robot en ramène une pleine de terre de temps en temps…
— C’est ce que je me disais… C’est dingo, j’ai beau le manipuler dans tous les sens, ça me dit rien…
— Laisse tomber, ça sert à rien je te dis ! C’est seulement un vieux détritus.
— Regarde… là… ça a pas la même texture. Peut-être que la couleur et la texture ont pas été choisies par hasard ?
— Où ça ?
— Juste là… tu vois ?
— Ouais… ouais… Ça nous avance pas beaucoup.
— Ça pourrait représenter quelque chose avec des symboles…
— Un code tu veux dire ?
— Un code, ou une carte, une notation particulière… si on prend les formes… on a des éléments qui sont bien délimités dans l’espace, de façon uniforme, ils sont bien distincts… tu crois que la taille pourrait avoir un rapport avec une importance spéciale, ou une intensité particulière ? Un composé chimique, exposé à un certain rayonnement ?
— Mais la texture… la boule qui est beaucoup plus lisse… Et tous les points lumineux et ces petites bulles blanches… Ce serait pas une carte du ciel ?
— Mais où ? Et ces halos clairs ?
— Des coordonnées… un repère ? Mais ouais, c’est une carte j’te dis ! Et pourquoi pas une carte du multivers en entier ? Ça ce serait fort !
— C’est un peu petit non… et nos sphères alors on en fait quoi ?
— Ben ça dépend quelle époque ! Et peut-être que c’est une superposition d’informations. Imagine que ce soit les éléments primordiaux, juste au début de l’expansion d’une nouvelle pulsation… « Recette de la vie : prenez tel isotope, avec telle dose d’un autre en éloignant un rayonnement machin à telle température » et tout ça… Laissez mariner à feu doux plus ou moins cinq milliards d’années, une pincée de sel et nous voilà !
— Pfff…
Héy ! Et si c’était une partition de musique ? T’aurais des hauteurs de note, des intensités, un rythme, avec une couleur particulière du son, une texture pour chaque instrument, ça expliquerait même la résonance qu’on voit, là, dans la partie plus sombre… Tu vois ?
— Mouais. C’est p’t-être pas une carte du multivers… juste une carte comme ça…
— Mh. Mais si ‘y a un code, c’est une carte au trésor, ou un truc du genre…
— Si c’est un trésor humain ça m’intéresse pas.
— Ouais.

— Tu sais, c’est p’t-être juste quelque chose qui veut rien dire…
— Ouais, t’as raison… J’ai entendu parler d’un humain il y a très très longtemps… il s’amusait à mettre des sphères incompréhensibles dans certaines de ses platographies. Ses congénères buguaient complètement… ‘l a même fallu qu’ils nomment ces sphères comme un objet qu’ils connaissaient… C’était pas possible pour eux.
— Ha oui, c’est vrai… C’était pas plutôt un bloc noir ?
— Oh je sais plus. Peut-être…
— Faut qu’on arrête de fréquenter les musées de la culture humaine… ils ont une sale influence sur nous. Chercher du sens, c’est marrant cinq minutes…
Ça les a pas sauvés.

Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *