Articles par mot-clé atelier d’écriture

Vers un écrire-film, #05 – Générique et expansion avec Claude Simon

PROPOSITION

« On va s’appuyer sur un texte parfaitement jeune, même à échelle de ses 40 ans passés, les Leçons de choses de Claude Simon.
Deux paragraphes : un premier paragraphe qui va tenter d’aller le plus au bout possible, le plus exhaustivement possible, de ce qui apparaît dans un cadre ; et un deuxième paragraphe où on aura rajouté un tout petit ébranlement temporel, un personnage effectue une action. »

suite

Vers un écrire-film, #04 – Enquête avec Modiano

PROPOSITION

« Le projet : identifier l’intuition de ce qui pour chacun de nous est le territoire du livre à venir, le point tremblant du récit.
Accepter que cette intuition soit fondée sur très peu, ne nous laisserait pas commencer d’écrire.
Et travailler alors sur tout ce qui progressivement va nous relier à elle. Démarches, recherches, souvenirs, lieux, documentation : la marche qui doit solidifier notre chemin vers le récit va devenir ce récit lui-même… »

suite

Vers un écrire-film, #03 – Comment j’ai fait

PROPOSITION

« Le but, ou la cible, résolument : comment se forme et se solidifie une intuition, comment l’intuition ne donne pas de suite les pistes du travail, et puis qu’à un moment donné cela bascule, et on n’est plus absorbé que par la fabrication, le temps matériel du « faire », le verbe étant ici l’élément central ». En se concentrant sur deux textes de Marguerite Duras, qui a parfois fait de la question même du faire l’objet central d’un projet, « Le bloc noir », dans Vie matérielle, et « Comment j’ai fait. » issu des Notes pour rien, partons explorer ce faire, ce pré-faire.

suite

Vers un écrire-film, #02 – J’ai trois souvenirs de films…

PROPOSITION

Dans W ou le souvenir d’enfance (L’imaginaire Gallimard), Georges Perec évoque, notamment, ses souvenirs de lectures sous la formule « J’ai trois souvenirs d’école ». Ou les dérives de la mémoire, ses associations, ses recompositions…

Partons à notre tour vers ce voyage à contre courant : « J’ai trois souvenirs de films ».

suite

Vers un écrire-film, #01 – Renversement Koltès

PROPOSITION

Nouveau cycle d’atelier, entre écriture et film. Ici un simple exercice de transcription.

Au-delà d’écrire un scénario de film, Bernard-Marie Koltès a réalisé le film qu’il avait en tête sous la forme d’un livre, Nickel Stuff (Éditions de Minuit). Un mouvement de l’écrit vers le film que nous voyons à sa lecture. Le renversement Koltès de la proposition consiste donc à effectuer le processus inverse.

suite